Aide à domicile

Destinée à favoriser le maintien à domicile, dans les meilleures conditions possibles, cette prestation est accordée, après enquête sociale et administrative, à toute personne selon certains critères.

DES MISSIONS DES AIDES À DOMICILE

* Entretien du logement, à l’exception des gros travaux

* Aide aux courses,

* Aide à la préparation et à la prise des repas,

* Aide à l’entretien du linge (lavage et repassage),

* Surveillance de l’état de santé général de la personne,

* Petite assistance administrative ponctuelle, et relais avec l’assistante sociale.

LES CONDITIONS D’ATTRIBUTION

A partir de 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail ou de 20 ans pour les titulaires de la carte d’invalidité,

Où DÉPOSER LA DEMANDE

Auprès du responsable des aides à domicile qui vous aidera à constituer le dossier à transmettre aux organismes participant au financement de l’aide.

PRISE EN CHARGE DE l’INTERVENTION

Variable selon les critères liés à l’état de dépendance du demandeur, selon une grille nationale d’évaluation de la dépendance (grille A.G.G.I.R), déclinée en 6 groupes allant de 1 pour les plus dépendants à 6 pour les plus autonomes.

– Au titre de l’aide-ménagère à domicile si la personne relève des groupes 5 ou 6, le dossier constitué par le C.C.A.S, est transmis soit :

– A la Direction Santé et des Solidarités, au titre de l’aide sociale légale, pour les personnes disposant de modestes ressources inférieures à un plafond fixé par décret La demande est ensuite soumise à la Commission d’Admission à l’Aide Sociale pour décision. Cette dernière est notifiée directement aux intéressés par le service départemental. Le Maire de la commune du demandeur peut prononcer, en fonction de la situation, une admission d’urgence par anticipation sur la décision de la commission d’Admission. – Au service action sociale des caisses de retraite principales du demandeur. A réception de la demande, chaque organisme fixe le nombre d’heures attribuées, la durée de l’accord et la participation financière laissée à la charge du bénéficiaire.

– Au titre de l’A.P.A.(allocation personnalisée autonomie) si la personne relève des groupes de dépendance 1, 2, 3 ou 4. Le dossier transmis par l’usager à la Direction de la Santé et des Solidarités est instruit par une équipe médico-sociale, qui se rend au domicile de l’usager. Cette visite permet d’apprécier le niveau de perte d’autonomie et d’élaborer le plan d’aide précisant les aides les plus adaptées aux besoins de la personne.

Pour connaitre les démarches d’une prise en charge d’une aide-ménagère cliquez sur ces liens :

Aide sociale aux personnes âgées

Allocation simples

Tout connaitre sur l’Aide à l’Autonomie

LA MISE EN PLACE DE LA PRESTATION

À la réception de l’accord de prise en charge, le service est en mesure de mettre en place l’intervention en fonction des heures autorisées par l’organisme financeur et de l’évaluation effectuée au domicile par l’assistante sociale dans le cadre d’une demande d’aide-ménagère ou par l’équipe médico-sociale du conseil général dans le cadre de l’A.P.A.

La présentation de l’aide à domicile est effectuée par l’assistante suivi qualité lors de la première intervention qui remet alors au bénéficiaire le livret d’accueil, le règlement de fonctionnement du service et autres documents favorisant l’information et le suivi de la prestation, notamment la fiche de liaison mensuelle systématiquement renseignée par l’intervenant en fin de vacation.

MODE DE FONCTIONNEMENT

L’intervention des aides à domicile est assuré de 8h30 à 16h30, du Lundi au Vendredi.

Un service restreint est assuré le samedi matin pour les personnes isolées et les plus dépendantes.

En cas d’absence du personnel, le service s’engage, dans la majorité des cas, à assurer son remplacement dans les meilleures conditions pour le bénéficiaire.

En cas de retour au domicile du bénéficiaire après hospitalisation, le service s’engage à rétablir les prestations dans la mesure des disponibilités.

LES TARIFS

Les frais sont pris en charge de façon variable en fonction des revenus du demandeur selon un barème national fixé annuellement par les organismes financeurs.

Le C.C.A.S. est l’employeur de l’aide à domicile. Il prend à sa charge son salaire, les charges sociales, les congés payés ainsi que les frais de gestion.

Le bénéficiaire bénéficie d’une réduction d’impôt égale à la moitié des sommes dépensées au cours de l’année précédente, dans la limite d’un plafond et sur présentation, lors de la déclaration des revenus, de l’attestation fiscale établie par le service.

 

 

Une question ?
N’hésitez plus !

Nos équipes sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos démarches.